52 pages — 5,5 €

Edito

La diversité n’exclut pas la cohérence. En effet, dans cette édition de L’Actualité où il est question aussi bien de bande dessinée, de patrimoine naturel, monumental et mobilier, que d’histoire, d’urbanisme et d’écologie, il y a un fil conducteur dans les images, quel qu’en soit leur usage. Fonctionnelles, symboliques ou artistiques, les images sont des vecteurs d’échange et de partage, elles forment un langage qui permet de représenter le monde, de l’interpréter aussi. C’est ce que démontre Gilles Clément en analysant les pictogrammes des panneaux de signalisation un peu partout dans le monde. Du panneau à la carte, quoi de plus prosaïque en apparence ? Dans le même esprit, Jean-Christophe Victor, en nous proposant de voir « le dessous des cartes », nous donne une lecture à la fois rigoureuse, claire et inventive de la géopolitique. Dans cette édition, il nous dit combien est indispensable la culture scientifique.

Celle-ci évolue et devient de plus en plus la mise en relation d’approches qui étaient réservées à de petits cercles. Ainsi, expliquer le lien entre éthique, environnement et philosophie – chose impensable il y a quelques années – permet de fournir un outil à la pédagogie des enjeux. Cette contribution donne des clés pour comprendre un sujet complexe et pour aller au-delà des apparences.

L’image lance aussi un message. Voir la terre de Fukushima, collectée par Kôichi Kurita. À la fois une pensée pour la souffrance des Japonais et une alerte évidente adressée à nous-mêmes.

Didier Moreau

Sommaire

Recherche, culture, routes, saveurs

Le Louvre de la bande dessinée
Sur quelques trésors conservés à la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image à Angoulême. Par Alberto Manguel.

Art Spiegelman , l’intégrale
Le Festival d’Angoulême consacre une rétrospective sans précédent à Art Spiegelman, grand prix 2011 et président du jury de la 39e édition.

Cruelle Joëlle
Illustratrice de livres pour enfants installée à Angoulême, Virginie Perrot a donné forme à Cruelle Joëlle, une bande dessinée gothique et drôle.

Lire les images médiévales
Les images médiévales associent souvent personnages et textes, pour autant elles ne se lisent pas comme de la BD. Par Manon Durier.

Tours et mottes des châteaux «romans»
Marie-Pierre Baudry a réalisé l’inventaire des châteaux construits du xe au xiie siècle, soit plus de 500 sites en Poitou-Charentes.

Ethique environnementale, une philosophie
Une nébuleuse en expansion permanente, made in America, qui puise ses racines chez des penseurs, des écrivains et des artistes du xixe siècle qui ont accompagné l’apparition d’une culture écologique, savante et populaire. Par Hicham-Stéphane Afeissa.

Nature à lire
Gilles Clément montre avec une série de photos prises dans le monde entier comment la signalétique révéle une façon de lire la nature.

De la serre habitable
Thierry Mandoul évoque le travail d’Anne Lacaton et Jean-Philippe Vassal qui retrouvent des vertus aux courants d’air naturels dans l’architecture.

Borametz, le plant-animal
Une créature à découvrir dans l’exposition «Animal et imaginaires : du sphinx à la chimère» à la BU de Poitiers. Par Pierre Martin.

Qui a avalé Jonas ?
C’est depuis le Moyen Âge que Jonas est presque systématiquement associé à la baleine qui l’a avalé. Par Anne-Sophie Traineau-Durozoy.

Mélusine, créature hybride
Par son hybridité, la fée Mélusine incarne le «devenir-animal» de l’homme médiéval. Par Aude-Lise Barraud.

Hybride-emblème , La stratégie de l’écart
Au Moyen Âge, l’héraldique peut recomposer des animaux afin de délivrer un message. Par Laurent Hablot.

À la marge de l’humanité
Des êtres hybrides à l’apparence composite dans les marges d’un manuscrit médiéval de la médiathèque de Poitiers. Par Lucie Blanchard.

Le square de la République
Sur les oeuvres de deux grands artistes, Édouard André et Jean-Camille Formigé, avec un dessin inédit. Par Grégory Vouhé.

La place d’Armes rénovée
À la découverte de l’ancienne place Royale de Poitiers, du temps où elle était dénommée place d’Armes. Par Grégory Vouhé.

Indispensable culture scientifique
Entretien avec Jean-Christophe Victor, directeur du Lepac et producteur de l’émission Le dessous des cartes qu’il anime sur Arte.

Publié par Thierry Pasquier