52 pages — 5,5 €

Edito

Encore une fois, Edgar Morin donne le ton de cette édition de L’Actualité Poitou-Charentes. Dans son incessante volonté de relier l’homme à son milieu, il pose quelques grandes questions que nous reprenons, sur la mémoire, sur la place de l’histoire dans nos sociétés contemporaines, sur la relation à l’Autre. Dans son esprit, l’ouverture à d’autres dimensions de la société passe par un cheminement particulier, où la culture classique n’exclut pas la culture ouvrière où la civilisation occidentale n’ignore pas les autres.
Mais rien n’est donné, il ne suffit pas de bonnes intentions. C’est un travail individuel et collectif auquel nous sommes invités par le penseur de la complexité. Le dossier sur le travail fait tout autant appel aux mémoires, à ce patrimoine immatériel, qu’à une volonté de comprendre les enjeux du débat actuel sur le travail dont on a malheureusement simplifié la réalité.

Le projet de restitution des têtes maories illustre également la façon dont notre société remet en cause sa considération des peuples ancestraux qui furent colonisés. Cela suscite des questions d’histoire, de droit mais aussi d’éthique, voire de bioéthique, qui sont en train d’émerger. Serait-ce le signe, comme le souhaite Edgar Morin et bien d’autres, d’une conscience planétaire ?

L’irruption d’un article sur la pomme de terre, le maïs et le lama est un clin d’oeil bien documenté aux réflexions actuelles sur la biodiversité. Ainsi en est-il du travail des jeunes doctorants sur quantités de sujets qui sont publiés dans chaque édition de L’Actualité.
Et, en cette rentrée, n’oubliez pas la 18e Fête de la science que l’Espace Mendès France coordonne depuis son origine. A travers plus de 300 opérations, elle mobilise une multitude de chercheurs pour lesquels « la science pour tous » est mieux qu’un slogan.

Didier Moreau

Sommaire

Recherche, culture, routes, saveurs

Edgar Morin, de la dénonciation à l’énonciation Edgar Morin préside l’Université européenne et internationale d’été « Au-delà du développement II » en septembre 2008 à Niort, il donnait une conférence dont nous publions les extraits.

Filmer le travail Le premier festival sur le travail et ses images est créé en novembre à Poitiers. Présentation par le sociologue Jean-Paul Géhin.

Les sens du travail Selon le sociologue François Vatin, le débat sur le travail a été simplifié à l’extrême. On confond travail, emploi, salariat, statut social.

Carlos Drogutt, archives d’un écrivain polémique Comment un grand auteur chilien a confié ses archives personnelles à une équipe de recherche de l’Université de Poitiers.

Têtes maories La question du statut des restes humaines exposés dans les musées illustrée par l’affaire des têtes maories et le programme néo-zélandais de rapatriement nommé Karanga Aotearoa, soit l’appel de la terre natale.

Sur les traces de Toussaint l’ouverture En passant par le fort de Joux et le musée du Nouveau Monde de La Rochelle, Jean-Jacques Salgon évoque la figure de celui qui a conduit la révolte des esclaves de Saint Domingue.

Le maïs, la pomme de terre et le lama La chronique de Felipe Guaman Poma de Ayala, achevée à Lima vers 1615 par un Indien christianisé, décrit la place importante assignée à certains aliments dans la culture des Incas.

Le motet et l’arbre de Jessé Une métaphore qui met en lumière la complexité des relations entre profane et sacré au Moyen Age

Oiron, la galerie restaurée Très dégradée dpuis leur création à la Renaissance, les peintures de la galerie du château d’Oiron viennent d’être sauvées.

Le castrum d’Andone Autour de l’an Mil, les contes d’Angoulême ont occupé une résidence fortifiée qui fut abadonnée puis oubliée pendant des siècles.

Epitaphes carolingiennes de Melle Onze pierres tombales d’une société aristocratique lettrée et cultivée.

Une blancheur de marbre La façade de l’hôtel de ville de Poitiers retrouve sa blancheur d’origine.

Fête de la science

Publié par Thierry Pasquier